Ca y est !!!

Je l'ai enfin terminé !

Il faut dire que c'était vraiment une aventure de réaliser ce gilet ! 

Pour la petite histoire c'est une photo sur instagram qui m'a donné envie d'avoir le même ! Je n'ai jamais tricoté de vêtements pour femme mais même pas peur ! Je me dis qu'avec une bonne dose d'enthousiasme et de volonté, ça devrait aller ...
Je me suis donc procuré le livre d'Aurélie la Poule du blog "Une poule à petits pas", acheté cette merveilleuse laine Cascade Yarns Ecological Wool coloris Latte (chez Laine et Tricot), réalisé un échantillon (ULTRA IMPORTANT), monté mes mailles sur mes aiguilles circulaires et enchainé le point de blé à une vitesse de croisière raisonnable. Mon gilet prend forme, je m'imagine déjà cocooner dedans .... Je note aussi sur un papier les rangs avec les diminutions et augmentations afin de ne pas en oublier, tout en continuant mon point de blé.

giletble1

Avant de poursuivre mon récit, je reviens sur l'échantillon. Je faisais partie de celles qui, très confiantes s'en remettent totalement aux indications. Mais je fais aussi partie de celles qui tricotent serré ! Ce projet me tenant très à coeur, j'ai fait l'échantillon. Au début on se dit "quelle perte de temps" parce qu'on a vraiment envie de tricoter pour quelque chose et pas pour un petit bout de carré qui ne servira plus...  mais à la fin on se met à genoux devant ... Donc grâce à cet échantillon j'ai choisi mon bon diamètre d'aiguille (6,5), soit 1/2taille que celle préconisée, et j'ai bien fait.
J'ai fait le gilet en taille L et il est impeccable ! Mais là je vais trop vite, revenons un petit peu en arrière ....

L'étape de l'encolure avec ses 302 mailles à relever ... alors je m'applique, et relève tant bien que mal mes 302 mailles, ... mais au bout de quelques rangs je m'aperçois que mon encolure gondole. La rage ... Je cherche avec désespoir des indications sur les blogs de celles qui l'ont aussi réalisé et qui ont aussi rencontré la même galère. Hésitant toujours à prendre une décision (je défais, défais pas ?) je demande finalement à mes amies BernadetteS et défais mes 302 mailles (sans pleurer, mais je me suis retenue ...).

giletble21er essai sur les mailles relevées et l'effet gondolé

Donc pour celles qui comme moi ont galéré pour l'encolure :  j'ai relevé moins de mailles tout en les répartissant de manière harmonieuse pour avoir le même nombre de chaque côté, mais j'ai aussi utilisé un diamètre d'aiguille plus petit (1/2 numéro de moins, ici du 6).
Pour mémoire j'ai relevé 121 mailles à droite et à gauche (sans les mailles au niveau du col).
Et là mon encolure était parfaite. Elle ne fait pas 15 centimètres de large comme indiqué dans le livre, je l'ai arrêté à un peu plus de 10 centimètres.

encoluregilet

Le montage des manches a finalement été le plus difficile. J'ai d'ailleurs trouvé que les explications du livre n'étaient pas assez riches sur le sujet pour ce modèle. Quelle technique utiliser ? comment s'y prendre ? Bref, après un echec sur une manche j'ai finalement utilisé la méthode de la couture invisible (qui est expliquée quand même dans le livre dans les explis techniques). On voit encore une légère démarcation mais je sais que je ne pourrai pas mieux faire.

Je n'ai pas réalisé les poches, pour deux raisons : pas assez de laine pour les faire et puis la flemme surtout, vraiment hâte d'en finir et de le porter !

Mon verdict ?

Une merveille, et même si le point de blé demande une certaine concentration, j'ai pris beaucoup de plaisir à le faire. Je me considère encore débutante dans le tricot de vêtements et mis à part l'explication du montage des manches qui m'a manqué, j'ai trouvé le modèle accessible à toutes et tous.
Le point de blé est long et pas marrant mais il est tellement beau.
 La laine est un pur délice, mon gilet est très chaud et je sens bien que je ne vais plus pouvoir m'en passer ! D'ailleurs j'ai déjà oublié les galères et réfléchis déjà à d'autres projets tricot !!!!

DSC_0289

DSC_0304

DSC_0305

DSC_0306

DSC_0307

DSC_0308

 

DSC_0290

DSC_0291

 giletporte